514 576-9578

  • HypnoCoach.ca - Janylene Turcotte
  • HypnoCoach.ca - Janylene Turcotte
  • HypnoCoach.ca - Janylene Turcotte

Services offerred in English and in French in person in Montreal

and over the web everywhere in the world

Toronto, Calgary, Edmonton, Vancouver, Halifax, Quebec, Canada, Houston, Los Angeles, New York, Chicago, California, Texas, North Carolina, United States, USA, UAE, Dubai, Switzerland, Luxembourg, Belgium, France, Morocco, England, Ireland, San Marino, Iceland, Bahamas , Barbados and elsewhere.

©2019 by hypnocoach.ca. All rights reserved.

  • Janylene Turcotte

Oser la vulnérabilité aide les autres aussi!

Updated: Dec 10, 2019

En 2017, je publiais un article (ci-dessous) sur un des défis auxquels je venais de faire face. Aujourd'hui encore je reçois des courriels de gens qui me disent à quel point mon partage les a aidés.


Cela m'a fait réfléchir sur l'impact qu'on peut avoir les uns sur les autres quand on choisit de se montrer de façon authentique et vulnérable...


L'expérience que je partage dans l'article fait suite à:


10 années en ventes directes


25 années en ressources humaines, auprès de personnes de tous les niveaux et de tous les horizons


7 années de coaching auprès de dirigeants et autres individus, et, plus de


50 années d'expérience personnelle d'une valeur inestimable.


Janylène Turcotte, CRHA, ACC, C. Hyp, RTT

T. 514 576-9578

HypnoCoach.ca

jt@hypnocoach.ca



Voir l'article original sur LinkedIn (en anglais)


6+1 Leçons apprises en perdant mon emploi - tranche de vie d'une fille de RH


En m'assoyant à la table de conférence avec mes collègues, je savais c'était fini.


Heureusement, je revenais tout juste d'un séjour d'une semaine à un ashram aux Bahamas, où le programme incluait beaucoup de méditation et de yoga et rien du tout d'alcool ou de café. J'étais zeeeennnn, comme jamais! En dépit de la compassion que j'éprouvais envers mes collègues, qui devaient m'apprendre la nouvelle, je me sentais en paix, « élevée » par mon expérience yogique. Larme à l'oeil oui, mais « élevée » tout de même. Tout allait bien. Pour l'instant.


Leçon 1 : Faites un deuil


Quatre jours après avoir perdu mon emploi des 8 dernières années, je prenais une première entrevue d'embauche. Il pleuvait, mais j'étais heureuse d'avoir obtenu un entretien aussi rapidement. Sauf que, pendant l'interview, j'ai eu une amnésie passagère : je ne me souvenais plus des détails du poste que je convoitais! J'étais ébranlée et j'aurais voulu fuir. Et, comme si ce n'était pas assez, la dame me dit « Ce doit être bien difficile de perdre son poste dans une si grande société ».


Je me sentais tout de même en paix et j'ai tenté de la convaincre que tout allait bien, mais elle ne m'a pas crue et j'ai commencé à éprouver un solide sentiment d'échec! Mon poste s'était fait abolir et je ne réussissais en entrevue. Difficile à avaler pour une fille de RH! J'aurais dû faire mieux! J'étais une pro, après tout! Sur le chemin du retour, je me suis dit « Tu n'es pas prête, ma chère. Tu dois être mieux préparée la prochaine fois. Mais avant de retourner dans le ring, tu dois faire ton deuil.»


Leçon 2 : Votre réseau est votre soutien. Bâtissez-le bien.


J'ai tendance à me sentir un peu intimidée en grand groupe. Je vais rarement à des coquetels et autres événements de réseautage, et donc, j'ai été surprise de constater la profondeur de mon réseau. Des gens qui m'aimaient sincèrement m'ont sortie au resto, m'ont recommandée, m'ont texté et écrit régulièrement, ont pris des nouvelles pour voir comment j'allais. Ces gestes étaient réellement encourageants pour moi et m'aidaient à guérir. Ils provenaient de gens admirables qui avaient foi en moi! J'étais dépassée par les événements, mais j'avais oh! combien de gratitude d'avoir le soutien de gens pour qui j'avais tant d'estime.


Qu'on se l'admette ou pas, perdre son emploi - surtout tard dans la quarantaine - donne un gros coup à la confiance en soi. Même lorsqu'on oeuvre dans le domaine des RH, lorsqu'on a soi-même congédié de très bons employés et qu'on devrait avoir une perspective saine de tout ça, le fait est qu'on ne s'en sort pas mieux qu'un autre. Du moins, pas moi.


Leçon 3 : Profitez des expériences d'apprentissage


Les entrevues sont une occasion d'apprendre sur soi. Ils vous informent aussi sur les entreprises dont on entend parler tous les jours. Chaque moment d'entrevue inconfortable - questions auxquelles je n'avais pas réponse, renseignements que j'ai choisi d'ignorer - m'a appris quelque chose de grande valeur à mon propre sujet. Par exemple, LA question d'entrevue qui tue: « Vous aimez le travail stratégique, mais ce poste est opérationnel à 50 %. Comment y trouverez-vous votre compte? »


Ces questions nous révèlent! J'ai appris à écouter mes réponses attentivement et à les analyser plus tard. Il m'a fallu plusieurs « essais et erreurs » pour comprendre ce que je voulais faire et d'avoir l'honnêteté d'admettre ce qui me rendrait heureuse.


Leçon 4 : Se changer les idées, c'est très bien!


Les mois se sont écoulés lentement, puis est venue la saison des Fêtes, les réunions de famille, des voyages et de nouvelles rencontres. Et tout ceci donnait encore de nouveaux contacts et de nouvelles avenues à explorer pour des emplois potentiels.


La recherche d'emploi est en soi une occupation à temps plein. Certains pourraient croire qu'on est en « pause », mais le stress de l'incertitude, la pression constante de se « vendre » et la danse des entrevues - tout ça, c'est énergivore! Alors il est permis de se reposer.


Le repos, les voyages, prendre soin de soi, c'est essentiel avant de replonger dans la recherche d'emploi. Ça recharge l'intellect et l'énergie. Ça donne aussi le temps d'explorer tout ce qu'on a pas eu le temps de faire. C'est le moment tout choisi pour s'adonner à des activités créatives qui nous font décrocher mentalement et explorer. De toute façon, ces jours-ci, pas besoin d'être à la maison pour faire des recherches d'emplois sur le Net. Alors pourquoi pas le faire tout en visitant des amis à la campagne ou à l'étranger!


Leçon 5 : Si vous ne réussissez pas du premier coup, essayez encore!


Fin janvier, je révisais mes contacts LinkedIn quand la leçon suivante s'est présentée à moi.


Durant ma première semaine sans travail, j'avais écrit au PDG d'une firme de consultants avec lequel j'ai de bonnes relations. J'étais surprise qu'il n'ait pas répondu à mon courriel LinkedIn puisque je lui avais référé de nombreux clients. J'ai décidé de le recontacter en utilisant une autre adresse courriel, et 5 minutes plus tard il me téléphonait. Persévérer a été payant : je me joins à sa firme dans quelques jours!


J'étais sans emploi, mais pas sans ressource, ni sans valeur. Ma fierté a été quelque peu meurtrie, mais la professionnelle que je suis reste forte.


Leçon 6 : Remerciez la vie


Voilà comment s'est déroulée ma première mise à pied à vie, à 40-quelques ans d'âge! J'adorais mon emploi et j'ai encore un grand respect pour mon ancien employeur car j'ai grandi, appris et travaillé auprès de leaders et de professionnels de grand talent et très convoités pendant 8 merveilleuses années.


Et voilà que je commence ma troisième carrière. J'ai encore beaucoup à apprendre et à découvrir : de nouveaux clients, de nouveaux collègues et de nouveaux points de vue. Je sais hors de tout doute que j'ai grandi personnellement et que je suis maintenant une professionnelle encore meilleure que je ne l'étais juste avant ce moment où mes collègues m'ont annoncé la nouvelle. De plus, je sais que cette expérience continuera de porter des fruits.


Et maintenant, comme la vie fait bien les choses, et comme si elle avait besoin de boucler la boucle, je retourne à l'ashram aux Bahamas avec une amie que je connais depuis 40 ans pour célébrer ensemble nos 49e anniversaires. Nous allons méditer et faire du yoga, alors je m'attends à léviter à mon premier jour de retour au travail!


Prendre soin de mon corps et de mon esprit est la meilleure façon pour moi de célébrer le début de ma nouvelle profession!


Leçon boni : l'expérience humaine


La professionnelle des RH en moi comprend très bien la mécanique de la perte d'emploi. Mais de l'avoir vécue m'a donné une meilleure appréciation de l'expérience humaine. Impossible d'apprendre ça à l'école - il faut en faire l'expérience!


La perte d'emploi touche toutes les sphères de la vie : l'égo, l'image, les finances, les relations, tout! C'est une expérience transformationnelle, tout comme l'est l'ashram aux Bahamas.


Et voilà comment on ajoute la partie "humaine" aux relations humaines!



Janylène Turcotte, CRHA, ACC, C. Hyp, RTT

T. 514 576-9578

HypnoCoach.ca

jt@hypnocoach.ca



Je remercie très sincèrement Ysabel Viau pour ses talents d'éditrice qui rendent mon anlgais plus anglais! :) y@ysabelviau.com



#LifeChanges #Serenity #VulnerabilityIsStrength